3. Saint-Denis de la Chartre :

L’église et le prieuré Saint Denis de la Chartre existaient à l’emplacement actuel de l’angle nord-ouest de l’Hôtel-Dieu jusqu’en 1791. Ils furent vendus en 1799 et démolis en 1806. L’endroit exact de l’atelier de Gillet Hardouyn doit être placé sur l’actuelle place Louis Lépine, le Marché aux fleurs, à l’époque, rue de la Lanterne, sans doute très près du bord de la Seine. Le mot « chartre » est dérivé de l’accusatif latin carcerem, ou geôle, incarcérer. Cette appellation évoque une ancienne prison datant de l’époque gallo-romaine où auraient été détenus avant leur martyr saint Denis et ses compagnons, saint Rustique et saint Éleuthère.

Extrait du plan de Paris de Verniquet de 1791

La lettre X représente l’emplacement approximatif de l’atelier d’impression de Gillet Hardouyn.

 

Extrait du plan de Paris de Merian de 1615

Le grand X représente la façade de l’église Saint-Denis de la Chartre et le plus petit est situé à l’emplacement de l’atelier de Gillet Hardouyn.

Page précédente