Les sept psaumes, litanies et oraisons

Page 103

Page précédente     Page suivante     Sommaire

Collecte : Dieu tout-puissant et éternel, ayez pitié de votre serviteur, notre pontife N., et conduisez-le par votre clémence dans la voie du salut éternel ; donnez-lui la grâce de ne désirer que ce qui vous plaît, et de se porter de toute sa force à l’accomplir.

Dieu, de qui partent les saints désirs, les bons desseins et les œuvres de justice, donnez à vos serviteurs cette paix que le monde ne peut donner, afin qu’appliquant nos cœurs à l’observation de vos commandements, et n’ayant à craindre aucun ennemi, nous passions nos jours dans une parfaite tranquillité sous votre sainte protection.

Seigneur, brûlez nos reins et nos cœurs avec le feu du Saint-Esprit, afin que nous portions à votre service des corps chastes, et que nous vous devenions agréables par la pureté du dedans.

Dieu, qui êtes l’auteur et le rédempteur de tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et servantes la rémission de tous leurs péchés, et souffrez qu’elles obtiennent par la pieuse ferveur de nos prières le pardon qu’elles ont toujours désiré.

Nous vous supplions, Seigneur, de prévenir toutes nos actions par votre inspiration et de nous favoriser de votre assistance pour les achever, afin que toutes nos prières et nos œuvres commencent et finissent par vous.

Dieu tout-puissant et éternel, qui êtes le maître absolu des vivants et des morts et faites miséricorde à tous ceux que vous prévoyez devoir être de vos serviteurs par leur foi et par leurs œuvres, nous vous supplions humblement que ceux pour qui nous nous sommes proposés de vous offrir des prières, soit  que ce monde les retienne encore dans leur chair mortelle, soit qu’ils soient déjà passés dans l’autre après avoir quitté la dépouille de leur corps, obtiennent de votre clémence, par l’intercession de tous vos saints, le pardon de tous leurs péchés. Par Notre Seigneur Jésus-Christ, votre fils, …

G IV = 4e feuillet du 7e folio, pages 103, 104, 105 et 106.