Les Heures de l'Immaculée Conception

Page 165

Page précédente     Page suivante     Sommaire

Seigneur, ouvre mes lèvres. Et ma bouche annoncera ta louange.

Ô Dieu, venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement…

Hymne :

Le Roi des rois, compatissant aux anciens pleurs, envoie l’Ange, joie en échange des pleurs, pour dire à Anne au temps de sa vieillesse : « Tu auras un enfant ! Tu concevras la mère du Verbe éternel, Anne, réjouis-toi, car il n’en est point de telle, et ne crois pas qu’il doive y en avoir : tous diront que cette mère est bienheureuse. » Joachim est rempli d’une grande joie lorsqu’il entend la voix de l’ange disant : « Anne t’enfantera la Mère de Dieu qui surpasse toutes les femmes. » Gloire au Père, au Fils qu’il engendre, et au Saint-Esprit ; et louange perpétuelle à la Vierge Mère, qui a engendré le Fils de Dieu fait homme. V. : Les abîmes n’étaient pas encore. R. : Lorsque j’étais déjà conçue. [Pro. VIII, 24]

Prions :

D

IEU d’ineffable miséricorde, qui avez ordonné que le forfait de la première femme devrait être expié par une vierge, nous vous en prions, donnez-nous de vénérer dignement la mémoire de la Conception de celle qui, étant vierge, a conçu votre Fils unique, et qui, vierge, a mis au monde Notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne avec vous, Dieu, dans tous les siècles des siècles. Amen.

À prime

Ô

 Dieu, venez à mon aide ; Seigneur, hâtez-vous de me secourir ! Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Hymne :

L’aurore, terme éternel de la nuit, anticipant la joie du monde, a donné au monde Marie, l’étoile du matin, qui annonce le soleil.

L III = 3e feuillet du 11e folio, pages 165, 166, 171 et 172.